Les bons conseils spécial Halloween - des conseils pour combattre ce qui vous effraie

Posté dans Bien-être

Halloween est censée être une nuit effrayante pour les enfants. Mais les personnes le plus emplies de peur au monde sont finalement... les femmes!

Le Dr. Gina Barreca nous dit ce qu'aucune d'entre nous ne veut entendre ou croire: La peur est comme matriarcale, elle est transmise par nos mères.

La plus grande peur des femmes: vieillir!

Bien sûr, nous nous préoccupons des choses importantes: rester en bonne santé et, en priorité, le bonheur et la santé de notre famille.
Mais à côté de ça, les femmes redoutent de vieillir. Et que redoutent-elles le plus dans le fait de vieillir? à peu près tout.

Une enquête menée auprès de femmes de 13 à 77 ans révèle ces peurs qu'elles ont en commun:

  • Comment vais-je gérer la baisse d'activité sexuelle et d'intimité?
  • Je ne veux pas que mon apparence se dégrade et avoir la pression pour avoir recours à la chirurgie esthétique.
  • Je ne serai pas capable de gérer la douleur occasionnée par la perte de mon conjoint.
  • Mon job me définit. Si je perds ce boulot et ne peux plus travailler car je suis trop vieille, comment ferai-je face à cela?
  • Comment faire si je suis vieille et sans le sou? Je ne veux pas finir clocharde.
  • Et si je finis seule?
  • Et si j'avais la maladie d'Alzheimer?
  • Et si je ne trouvais pas de mari / n'avais pas d'enfants / de petits-enfants?

Vous ne pouvez pas soigner la vieillesse -et comme ces femmes le disent- on n'a pas d'autre choix que de vieillir. Mais votre attitude peut être basée sur la peur ou au contraire sur la joie de vivre!

L'attitude est un choix. Si vos craintes de pauvreté sont réellement fondées, vous pouvez prendre maintenant les décisions qui vous apporteront la sécurité dont vous aurez besoin à l'avenir.


La peur de parler en public
L'une des plus grandes peurs parmi les gens des deux sexes et de tous niveaux d'études est le fait de prendre la parole en public. "Le remède en la matière est de contrer cette peur en y allant à petits pas", dit l'auteur Laura Bates.

La première étape est de poser une question en public. Il faut se lancer en prenant part à des petites discussions dans des environnements familiers/confortables, puis lancez-vous de plus en plus. Pas besoin d'imaginer vos interlocuteurs nus, certains ont déjà un air marrant avec leurs vêtements!


La peur de l'échec
Lorsque vous vous êtes fixé des objectifs professionnels tels qu'être incroyablement intelligent(e), joyeux(joyeuse), énergique... que se passe-t-il si vous vous retrouvez dans un "jour sans" et que les personnes que vous souhaitez le plus impressionner vous voient dans cet état?

La solution est de vous traiter vous-même comme vous traiteriez un collègue se trouvant dans la même situation. Soyez réconfortant et faites preuve de soutien avec vous-même. Ça peut arriver à tout le monde, tout va bien. "Être une bonne personne induit d'être bon avec soi", dit la journaliste Alix Fox.


"L'angoisse flottante"
La journaliste Janice Turner dit que, parfois, l'anxiété à tendance à déteindre sur tout et n'importe quoi, et beaucoup de femmes admettent qu'elles stressent souvent encore même quand leur situation ne s'en trouve pas changée. Selon Janice Turner, la meilleure façon de gérer "l'angoisse flottante" est de faire de l'exercice. Elle dit que quelque chose d'éprouvant, comme un boot camp ou de nager presque 1 km permet à son esprit de s'évader. "Personne ne s'est jamais senti mieux en restant assis chez soi d'humeur sombre. Sortez faire un tour"!


Choyez-vous!
Les professionnels de clubs Holmes Place comprennent les besoins physiques et émotionnels des femmes de tous âges; malgré le fait que votre corps change, une attitude jeune et optimiste part d'un bien-être général. Votre santé, votre beauté et votre spiritualité ne peuvent être négligées parce que d'autres dépendent de vous. Vous dépendez de vous avant tout!

Posté dans Bien-être