Comment vous défendre face à une attaque en 5 mouvements essentiels

Posté dans Fitness and tagged Defence, Fight, Workout , Fitness, Self-defence, tactiques d'auto-défense

personal trainer fight training workout boxing fitness defence Holmes Place

Comment vous défendre face à une attaque en x mouvements essentiels + les cours Holmes Place qui améliorent vos cacités d'autodéfense

Les attaques arrivent soudainement, et lorsque le moment vient, il est bien trop facile de se laisser envahir par la panique. Mais avec quelques tactiques d'auto-défense en tête, vous pouvez surmonter cette panique. Restez en sécurité dans la rue avec ces cinq mouvements essentiels, et soyez préparés pour tout.


Tout d'abord, voici quelques règles de base en cas d’attaque :


Faites autant de bruit que possible. Pendant que vous vous défendez, criez sur votre agresseur pour attirer l'attention sur votre localisation, afin que des passants puissent intervenir.

Utilisez votre tête, vos genoux et vous coudes à chaque opportunité. Ces parties sont les plus dures de votre corps, et auront donc le plus d'impact (si elles sont bien utilisées).

● Souvenez-vous : l'objectif est de fuir. Ne vous mettez pas davantage en danger. Si vous arrivez à blesser votre agresseur, utilisez cette opportunité pour vous remettre en sécurité.


1. Blessez votre agresseur au nez

À l'aide de la paume de votre main, frappez votre agresseur au nez en poussant vers l'avant et vers le haut. Le nez est très sensible, donc un mouvement aussi simple que celui-ci peut le casser ou le faire saigner. Peu importe le résultant, ce mouvement devrait les blesser suffisamment pour vous permettre de prendre la fuite.


2. Stoppez votre agresser avec une clé de poignet

Si vous réfléchissez rapidement vous pouvez momentanément désarmer votre agresseur à l'aide d'une clé de poignet. Pour ce faire, tournez la paume de votre agresseur vers le haut, puis tournez-la et forcez-la vers le sol. Ceci le déstabilisera mais ne stoppera certainement pas l'attaque en elle-même, il faudra donc combiner cette technique avec une attaque de votre part (tel qu'un coup de pied à l'entrejambe ou un coup de tête) avant de prendre la fuite.


3. Mettez un doigt dans l'œil de votre agresseur

Ça parait simple, mais quelque chose d'aussi insignifiant que mettre un doigt dans l'œil de votre agresseur peut les arrêter, leur faire réellement du mal et les empêcher de voir ce qu'ils font. N'ayez pas peur d'utiliser un peu de force - beaucoup d'experts d'auto-défense recommandent d'utiliser une « arme », tels que vos clés, pour vous défendre, assurant ainsi que la vision de votre agresseur soit gênée suffisamment longtemps pour vous permettre de fuir.


4. Coup de tête en arrière 

Si un agresseur vous attrape par derrière, poussez votre tête en arrière aussi fort que possible afin de leur mettre un coup au visage ou au cou. Ceci devrait les forcer à relâcher leur prise. Si l'agresseur ne vous lâche pas totalement, penchez-vous et passez la main entre vos jambes pour attraper l'arrière de leur mollet ou genou et tirez-le vers vous aussi fort que possible. Ils devraient perdre leur équilibre et même tomber en arrière, vous donnant plus de temps pour vous échapper.


5. Coup de tête en avant 

Beaucoup d'agresseurs tentent de coincer leur victime contre un mur. Si cela vous arrive, vous avez plusieurs options. Vous pouvez soit vous rabaisser un peu pour ensuite sauter et leur mettre un coup de tête sur la mâchoire, soit, si leurs bras sont placés sur chaque côté de votre corps, leur faire un coup de poing sous l'aisselle pour débloquer un des bras. 


Allez plus loin...

Si vous voulez apprendre plus de techniques d'autodéfense, inscrivez-vous à un de nos cours... Chez Holmes Place nous offrons des cours de boxe, kickboxing, spartan et warrior entre autres - trouvez un club près de chez vous pour voir ce qui est disponible.

Posté dans Fitness and tagged Defence, Fight, Workout , Fitness, Self-defence, tactiques d'auto-défense .