Pleins feux sur un superaliment: le curcuma

Posté dans Nutrition

Ce superaliment, le curcuma, est l’épice principale utilisée dans le curry, ce qui lui donne une saveur amère et épicée ainsi qu’une couleur intense. C’est pour ses propriétés colorantes que ce superaliment est utilisé dans d’autres produits culinaires tels que les fromages ou les moutardes.

On utilise également le curcuma à des fins médicinales. Poivré et réchauffant, le curcuma est apprécié depuis plus de 5 000 ans dans les cultures indienne et chinoise, qui furent les premières à utiliser le curcuma pour ses propriétés médicinales ainsi que comme colorant textile.

Le curcuma a des vertus médicinales et ce n’est pas étonnant: ce tubercule soulage des aigreurs d’estomac et des dysfonctionnements intestinaux. On l’utilise également contre les infections, les rhumes, les bronchites, les fibromyalgies et les douleurs générales (crampes menstruelles et maux de tête).

Riche en manganèse, fer, vitamine B6, fibres, cuivre et potassium, le superaliment est très sain et peut aider à la prévention du cancer, à l’inhibition des métastases et à la protection cardiovasculaire. Dans certaines cultures, cette plante est appliquée directement sur la peau afin de soulager les maux, les contusions, les piqûres d’insectes et les inflammations de la peau.

Pour intégrer le curcuma à votre alimentation, mettez-en dans certains plats. Dans ce plat réalisé par Stacey de goodnessis.com, le curcuma est à l’honneur. (N. B.: lorsque vous préparez un plat contenant du curcuma, n’oubliez pas qu’il colore facilement les mains et les vêtements!)


Recette:

Millet, amarante et légumes de saison parfumés au curcuma
Ce plat peut être préparé avec du quinoa, du riz ou toute autre céréale de votre choix. Prenez simplement garde aux temps de cuisson qui peuvent alors varier.

Ingrédients:

  • 45 g de millet,
  • 45 g d’amarante,
  • 300 ml d’eau,
  • 1 c. à c. de ghî + 1 mesure pour servir,
  • 180 g de légumes frais de saison: carotte, tomates-cerises, haricots verts, quelques branches de brocoli,
  • ½ fenouil,
  • ¼ de c. à c. de graines de cumin,
  • 6 feuilles de curry fraîches, grossièrement coupées,
  • ½ ou 1 c. à s. de curcuma,
  • sel et poivre fraîchement moulu pour assaisonner,
  • une poignée de feuilles vertes (chou, petites feuilles de brocoli, blettes, etc.),
  • coriandre fraîche coupée.
  1. Lavez et égouttez le millet et l’amarante et mettez-les dans une casserole de taille moyenne. Versez les 300 ml d’eau et 1 cuillère à café bien tassée de ghî. Portez lentement à ébullition.
  2. Pendant ce temps, lavez et coupez les légumes en tout petits morceaux et ajoutez-les au millet et à l’amarante. Baissez le feu, couvrez et faites mijoter. Mettez de côté les légumes nécessitant moins de temps de cuisson (par ex. les brocolis et les feuilles vertes) ; vous les ajouterez juste avant la fin de la cuisson du mélange de millet et d’amarante. Laissez mijoter sans remuer pendant environ 10 minutes.
  3. Ajoutez le brocoli, remettez le couvercle et laissez cuire le brocoli à la vapeur pendant environ 2 minutes. Chauffez le ghî dans une petite poêle. Ajoutez-y les graines de cumin et le curry frais. Laissez grésiller pendant quelques secondes en faisant attention à ne rien faire brûler. Ajoutez au millet et à l’amarante.
  4. Mélangez-y maintenant le curcuma, le sel et le poivre, les feuilles vertes et la coriandre fraîche. Laissez reposer pendant quelques minutes avant de servir. Versez un généreux filet de ghî.

Posté dans Nutrition